Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


Moi, je pars en balade...

DISCOGRAPHIE : 13 + 3 - Les visuels

A lire : CULTURE S - De fil en aiguille par Eric BERGERE - Spacer inusité par LK Bellepock - Sheila couette par Alex Gill...

SAGA : SES PRENOMS ONT UNE HISTOIRE - Par Patrice B. - Episode 3

NE RATEZ PAS LE SB Devotion - Sheila's Moan Mix ! - Dans le Sheila's House Mix

Moi, je pars en balade...

 

  • L'écho du fil
  • Dernières MAJ
  • Sheila à cannes en 1976 !
  • L'image panoramique
  • U Lite My Fire
  • WebMag "The Yéyé Girls"
  • Le fil aime...



Moi je pars en balade, j'emmène une compil...

Plonger dans la discographie de Sheila c'est toujours un casse tête , peut on se fier à la logique CARRERE ou bien à notre mémoire lointaine qui nous fait souvent défaut ! De quel 33 tours est la première édition ou bien la seconde ? La réédition c'était quand ?

Et bien nous avons fait appel à nos consultants dont Patoche pour lister toutes les collections avec une date pour point de départ et une autre pour fermer la boucle. C'est en essayant de reproduire fidèlement la discographie de Sheila que nous essayons de répondre à toutes ces questions avec exigence.

Après avoir fidèlement reproduit les visuels, le track listing, les 45 tours mais aussi les Maxis et albums , c'est au tour des nombreuses compilations de faire leur entrée sur le Fil. Nous commençons par la collection 13+3.

Trois 33 tours simples et un double vinyle viennent étoffer une série de compilations de 1980 à 1985 reprennant des classiques mais aussi et souvent des titres issus de face B ou chansons d'album. Le "16 chansons 16 succès" d'accroche n'a donc aucune légitimité. Pas trop de logique non plus, je pense par exemple à un thème qui aurait pu être exploité, une petite recherche quoi ! . Non rien, qu'une suite de titres fourre-tout pour attirer le chaland.

Les photos choisies sont celles déjà vues sur des 45 tours, maxis ou albums. Rien de bien original mais ça reste une collection sympa à posséder en entier et cela peut avoir un intérêt pour les puristes d'écouter pour la première fois sur un support 33 tours "Sortilège de la nuit" , "Body Building" , "Kennedy Airport" ou "L'amour majeur" en souhaitant tout de même que la qualité de gravure soit au rendez-vous, ce que les possesseurs des 33 tours confirment, so good. L'idéal pour tout collectionneur c'est de rassembler les vinyles et les k7, un must !

Le Fil vous invite à vous rendre sur la page des compilations 13+2 (x2) et de revenir 35 ans en arrière comme une machine à remonter le temps.

Du neuf aussi dans les onglets, ci-dessus : Sheila à cannes en 1976, fiction ou réalité ? - L'image panoramique, histoire d'avoir une vue d'ensemble ! Toujours "U Lite My Fire" et Le Web Mag interactif "The Yéyé Girls" puis "le fil aime" avec ScoTTT et sa Pop Electro. Petite précision : Le Mémento est mis à jour, histoire de se refaire le planning à l'envers .

Et si vous êtes perdus, il vous reste le plan du site pour vous orienter. Good luck !


Pour consulter les actualités, rendez-vous sur Sheilahome.com l'officiel de Sheila

 

Dernières mises à jour

Discographie : Les compils 13+3 font leur entrée dans la discographie, visuel des vinyls 33 tours
Memento : A jour pour les mois de février et mars 2015

Dans les onglets en page d'accueil

Sheila à Cannes en 1976 : Fiction ou réalité ?
Web Mag interactif : The yéyés girls par Fred et David - Toujours à lire grâce à la visionneuse interactive
U Lite My Fire : A lire, voir et entendre dans l'onglet correspondant

 

En cas où vous auriez raté un truc...

Culture S : De fil en aiguille par Eric Bergère - Spacer par LK-Bellepok - Sheilahome nouveau site officiel par collectif et Sheila couette par Alex Gill
Article : In paralell Sheila et Sylvie par Collectif
Videomix : SB Devotion - Sheila's Moan Mix par ScoTT

Dans les onglets en page d'accueil

Web Mag interactif : The yéyés girls par Fred et David à consulter dans l'onglet correspondant
U Lite My Fire : A lire, voir et entendre dans l'onglet correspondant


A l'instant où on vous a laissé

Discographie : Tous visuels des albums live
Saga : Ses prénoms ont une histoire par Patrice B.
Scène : E224, vendredi 22 février 1985 par J. J. Franceschi
Reportage : Sheila, de l'argentique au numérique par Fred
Happy Birthday Sheila : La chanson d'A, originale, acidulée


 


C'est grâce à la perspicacité d'un amateur de Sheila que nous constatons que le visage ; représenté sur l'affiche officielle complètement ésotérique de la 29ème représentation du Festival de Cannes en 1976 ; est le visage de Sheila dessiné par Wojtec Siudmak issue de la pochette "Tu es le soleil", trait pour trait ! La ressemblance est plus que... TROUBLANTE !

Sur le second visuel ci-dessus, le fil à superposé la photo du 45 tours sur le visage de l'affiche, nul doute... C'est bien Sheila !

Petite précision : C'est Taxi Driver de Martin Scorsese qui obtient La Palme d'Or cette année là.


Wojtec Siudmak d'origine Polonaise est un dessinateur réputé dans le milieu de la Fantasy et de la SF au style onirique et étrange. Elève du Collège d’Arts Plastiques de Varsovie (1956-1961), des Beaux-Arts de Varsovie (1961-1966) et Beaux-Arts de Paris (1966-1968) il s'oriente vers une carrière de peintre d’avant-garde mais décide de changer de cap vers le dessin. Il est célèbre pour ses illustrations de couvertures de romans de science-fiction. Il crée aussi des affiches pour le festival du cinéma de Science Fiction au grand Rex notamment.

 

Pour les collectionneurs :

Raymond Lefèvre chez Barclay utilise le visuel de l'affiche pour éditer un disque 33 tours "Festival des meilleures musiques de films"

 




Image panoramique extra large en résolution 1500 x 640

Wickefield, Racer, Forest / Enregistrée en 1978, son simple spécialement destiné au marché européen avec comme slogan d'accroche "Is it her second worldwide hit ? It's your decision" traduire "Sera t'il son second hit mondial ? C'est votre décision !" était une entreprise ambitieuse pour Claude Carrère. Percer le marché britanique une seconde fois après "Singin'in the rain" allait conforter le goupe Sheila & B. Devotion dans sa position et lui ouvrir quelques portes au delà de l'Atlantique.

Mais ce ne fût le cas que partiellement, malgré un slogan pub des plus percutant possible et un disque rouge de nos jours collector, ce feu ne parvient pas à se consumer au dela des 44° même s'il brulera lentement sur des braises ardentes durant 6 semaines.

Et si l'on en croit la légende et les différentes interviews de Sheila sur le sujet, ce n'est pas sur ce titre que Nile Rodgers et Bernard Edwards se sont laissés séduire pour produire Spacer, pourtant "You light my fire" est de qualité supérieure à son prédécesseur, il associe une tonitruante rythmique Disco à la basse à de puissants accords claquants qui n'auraient pas été déplacés sur un disque des Bad Company, groupe de hard rock britanique.

Un bref coup d'œil du côté des Spencer Davis Group avec leur Keep on running, groupe de rock britanique fondé en 1963 et dont la chanson citée date de 1965. Quelques cors enthousiastes achèvent de relever l'ensemble. Ce n'était surement pas sans déplaire au couple fondateur du groupe Chic.

Sheila met le paquet vocalement dans l'improvisation à la fin de la chanson, ce qui rend ce titre magique et inattendu même si un journaliste, le même qui apprécie les bons accords musicaux cités plus haut, estime que si Sheila avait injecté plus d'âme sur son interprétation ce single aurait été sans conteste un monument de la Pop/Rock !

Bravo à Claude Carrère (Claude Ayot) producteur décédé et devenu à l'époque Paul Racer pour faire plus américain depuis la sortie du premier single en langue anglaise "Love me baby", à Mat Camison alias Mike Wickfield pour la même raison et grand arrangeur de Sheila depuis quelques années déjà, ainsi qu'à la mystérieuse Pamela Forest.

La chorégraphie, dont les auteurs restent encore inconnus du grand public, laisse libre court à des tenues plus afriollantes les unes que les autres, out le short à paillettes rose et bienvenue au collant chair avec le short lamé or, un régal ! Une osmose parfaite avec Dany Mac Farlane, Freddy Stracham et Arthur Wilkins moins sauteurs et plus aériens que dans les danses précédentes. Ils sont les flammes qui brûlent le corps encore brulant d'envie de notre petite Sheila...

Bien vu ! Le costume "fire" sur la scène des Arènes de Vérone avec son trophée "Juke Box" , sexy en diable !

Plus décontractée avec le short rouge fendu "US" et enfin avec la robe ouverte noire qu'elle portait tout au long du "Numéro 1 Sardou" de juillet 78 et qu'elle revêtit une fois de plus sur l'émission "Spécial vacances blanches" pour danser sur ce "Light my fire" d'enfer... Le lever de jambe sera l'image mentale la plus mémorisée.


Cette chanson est l'une des préférées des fans de la période disco de par l'ensemble qui vient d'être décrit et c'est mérité, mais il manquera définitivement quelque chose pour la faire vraiment vivre au delà des océans, elle sera présente tout de même dans les classements d'une vingtaine de pays avec comme meilleurs pics de température : Sortie du single en juin 1978 et N° 12 en France (Classé durant 6 semaines) - Le 22 juillet 1978 N°44 au Royaume-Uni (classé durant 6 semaines) - Le 27 juillet 1978 N°13 en Irlande - Le 07 août 1978 N°36 en Allemagne - Le 03 janvier 1979 N°4 des ventes d'album en Italie (classé durant 20 semaines) le disque d'or sans doute.

Pour celles et ceux qui ne l'auraient pas remarqué, sachez que le seul support de ce titre en 33 tours chez CARRERE dans la fin des années 70 sera sur la compile disque d'or, à tel point que certains afiçonadios considereront que ce "best of" de 1979 des S.B. Devotion fait office d'album et le comptabilise comme tel aujourd'hui.

Il existera tout de même sur le 12 Hits / 12 Stars Originaux, le TopHits 78 LP Polydor d'une durée de 4'15" , Le Discomotion de Ktel en 78 d'une durée de 3'05" , sur le High Life - 20 Original Top Hits 1978 LP Polystar d'une durée de 4'15" .

Il a tourné plus d'un tour aussi le Maxi 45 tours, version plus longue de plusieurs secondes et comme vous le savez le son sur ce genre de support apporte une amélioration du niveau dynamique des basses et donne une meilleure réponse dans les aigus. FIRE !

Le single de la rentrée suivante sera en français, Claude Carrère n'était il pas satisfait des scores de ce feu d'enfer ? C'était pourtant pas si mal... D'ailleurs si bien que ScoTTT en a fait un remix de 6'12, Enjoy !

 

Nous remercions le collectif du fil, Olivier, Mr Guignebear, Patrice B. , Stéphane, Anthony B. , ScoTTT pour les différents documents et infos dans le présent article.




WebMag de 25 pages créé Par Fred et David
Utilisez les options du lecteur, flèches gauche ou droite pour lire le Mag, la loupe pour zoomer ou lire en plein écran

ScoTTT

Le fil a découvert un certain talent prénommé ScoTTT et tenait à vous le faire partager, voyagez sur ces univers top pop smart electro ...

 









Le fil à suivre


Mémento
par Collectif le 12 janvier PLANNING A L'ENVERS
C'est bien simple, tout y est ou presque. Répertoriés années par années, mois par mois : Les passages télé, radio, vu dans la presse, sur le web, en concert, au ciné, lors d'un évènement... Voir le Mémento
Sheila, ses présenoms ont une histoire
Culture S
par Collectif le 10 janvier C'EST COUETTE !
Nouvelle section qui va plus loin dans les moments forts de la carrière de Sheila en évitant les éternels clichés. Ne ratez pas les articles originaux "De fil en aiguille" "Sheila couette" et "Spacer inusité"... Lire la suite
Sheila, ses présenoms ont une histoire
In Parallel Sheila & Sylvie
par Collectif le 08 janvier DEVANT LE JUKE BOX
Elles sont toutes les deux chanteuses et pourtant leurs premières envies furent : pour Sylvie d'être comédienne, et pour Sheila danseuse étoile. Deux femmes aux carrières hors du commun... Lire la suite
Ses prénoms ont une histoire - 3ème RDV
par Patrice B. le 07 janvier JEAN-PIERRE
Et puis, il faut bien vous dire que je n'étais pas vraiment la tasse de thé de son Papa. Je dois reconnaître que c'était un peu normal. Avec le recul, je le comprends. J'étais assez maladroit... Lire la suite
Sheila, ses présenoms ont une histoire
Sheila, de l'argentique au numérique
par Fred le 26 avril FOCUS
L'invention de la photographie en 1839 donne accès à une nouvelle activité professionnelle : photographe. Destinée à remplacer le dessin, sa technique ne cesse d'évoluer. La photographie... Lire la suite
E 224 - Vendredi 22 février 1985
par J. J. Franceschi le 19 mars PORTE DE PANTIN
21 ans que j'attendais ça. Pas six mois, pas deux ans ! 21 années. Dur à imaginer de nos jours. Tous les artistes se produisaient sur scène sauf Sheila. Depuis plus de 20 ans elle était ... Lire la suite
sheila au Zénith

Sheila, le fil de notre histoire - Le Site non officiel
Accueil
- Biographie - Discographie - Télégraphie - Sheila de A à Z - Bibliothèque - Presse - Scène - Culture S
Les interviews - Mémento - América - Les vidéos - Sheila's house mix - Crédits et contact - Plan du site